Douglas C. Schmidt, enseignant en informatique à l’université Vanderbilt de Nashville, a publié un document complet très détaillé sur l’ensemble des procédés mis en place par Google qui est LA plus grosse agence de publicité du monde qui fournit le navigateur et le moteur de recherches les plus utilisés.

Google utilise l’immense popularité de ses produits pour collecter des données détaillées sur le comportement des utilisateurs en ligne comme dans la vie réelle, données qu’il utilisera ensuite pour cibler ses utilisateurs avec de la publicité payante. Les revenus de Google augmentent significativement en fonction de la finesse des technologies de ciblage des données.

Google collecte les données utilisateurs de diverses manières. Les plus évidentes sont « actives », celles dans lesquelles l’utilisateur donne directement et consciemment des informations à Google, par exemple en s’inscrivant à des applications très populaires telles que YouTube, Gmail, ou le moteur de recherche. Les voies dites « passives » utilisées par Google pour collecter des données sont plus discrètes, quand une application devient pendant son utilisation l’instrument de la collecte des données, sans que l’utilisateur en soit conscient. On trouve ces méthodes de collecte dans les plateformes (Android, Chrome), les applications (le moteur de recherche, YouTube, Maps), des outils de publication (Google Analytics, AdSense) et de publicité (AdMob, AdWords). L’étendue et l’ampleur de la collecte passive de données de Google ont été en grande partie négligées par les études antérieures sur le sujet. Une liste des études antérieures ou nouvelles sur la collecte de données par Google figure dans l’appendice du document.

Pour comprendre les données que Google collecte, cette étude s’appuie sur quatre sources clés:

  1. Les outils Google « Mon activité » (“My Activity”) et « Téléchargez vos données » (‘‘Takeout’’), qui décrivent aux utilisateurs l’information collectée lors de l’usage des outils Google.
  2. Les données interceptées lors de l’envoi aux serveurs de Google pendant l’utilisation des produits Google ou d’autres sociétés associées.
  3. Les règles concernant la vie privée (des produits Google spécifiquement ou en général).
  4. Des recherches tierces qui ont analysé les collectes de données opérées par Google.

Cette étude montre une vue globale et exhaustive de l’approche de Google concernant la collecte des données et aborde en profondeur certains types d’informations collectées auprès des utilisateurs et utilisatrices.

Lire l’article complet

Ne paniquer pas et bonne lecture!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.