Sur le plan du contenu informationnel d’un site Web, il importe de privilégier l’utilisation d’un langage clair, simple et concis. Il s’agit d’un défi majeur pour tout site Web ayant une clientèle hétérogène possédant des niveaux de connaissances très variés.

Langage et degré de vulgarisation

Le langage utilisé doit permettre à l’ensemble de la clientèle de comprendre l’information (clientèle spécifique et grand public). Il faut, entre autres :

Éviter les mots techniques

  • Au lieu de : «Notre équipe gère l’implantation et la maintenance des serveurs et l’infrastructure réseautique de votre entreprise.»
  • Écrivez : «Notre équipe gère l’ensemble des serveurs et réseaux informatiques de votre entreprise.»

Utiliser des mots simples

  • Au lieu de : «Les divers services devront se réapproprier les tâches qui leur étaient dévolues préalablement à la dernière réorganisation du Service.»
  • Écrivez : «Les divers services devront reprendre les tâches dont ils avaient la responsabilité avant la dernière réorganisation du Service.»

Titres et sous-titres

Les titres et les sous-titres doivent être à la fois concis, explicites et cohérents.

  • Dans la mesure du possible, il faut utiliser l’intitulé du bouton ou de l’hyperlien de navigation comme titre du texte;
  • Au besoin, un résumé d’un paragraphe pourra contribuer à donner un aperçu plus explicite du contenu du texte;
  • Dans la mesure du possible, il importe de concevoir les sous-titres dans le même axe sémantique et stylistique que le titre;
  • Établir un modèle de sous-titre qui assurera la cohérence, par exemple : – utiliser un nom comme premier mot de chaque sous-titre, – construire une phrase complète et simple (sujet, verbe, complément), – construire un groupe nominal complexe (article + nom + complément du nom).

Les textes

Bien qu’il n’y ait pas de règle fixe et incontournable en matière de rédaction de textes adaptés au Web, certains principes généraux doivent être pris en compte et appliqués le plus systématiquement possible.

  • Chaque page ne doit contenir qu’un seul sujet;
  • Le premier paragraphe du texte doit donner un aperçu de l’ensemble du contenu;
  • Le texte doit être structuré de façon à présenter les informations selon leur pertinence: du plus important au moins important et du général au spécifique;
  • Le niveau de langage doit être adapté au niveau de connaissance estimé des lecteurs et au degré de spécialisation du contenu présenté;
  • Les textes des niveaux supérieurs (niveaux 1 et 2) doivent demeurer généraux et accessibles;
  • Les textes des niveaux inférieurs (niveaux 3 et 4) doivent être le plus précis possible et contenir toutes les informations spécifiques attendues; le niveau de langage peut être plus spécialisé et la mise en forme peut se rapprocher davantage de celle du texte imprimé;
  • Les termes utilisés doivent être constants et uniformisés. Par exemple, si l’on opte pour le terme «utilisateurs» il faut éviter d’utiliser des termes similaires comme «usagers ».

À vos claviers!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.