Comme à tous les ans, à l’approche de la nouvelle année, chacun y va de ses spéculations en ce qui concerne les prévisions météo, gastronomique, mode, boursière etc. Mais moi, ce qui m’intéresse, ce sont les tendances Internet. Juste pour comparer mes anticipations et mes attentes. Et aussi, j’avoue sans gêne, pour m’inspirer.

Donc, voyons voir ce que 2015 nous réserve au niveau du Net, selon moi.

1- L’importance du « Responsive Design »

En effet, avec l’importance de la mobilité dans l’écosystème des consommateurs, il importe pour les entreprises d’avoir une présence mobile pertinente et optimisée à travers l’ensemble des plateformes.

D’ailleurs, Google vous poussera a aller de l’avant à ce niveau. Je vous invite à consulter mon article à ce propos.

2- La recherche sur mobile va surpasser la recherche sur ordinateur

Il est prédit qu’une étape importante pour le Web sera franchie en 2015 en matière de recherche. En effet, il est estimé qu’il y aura plus de recherche réalisée sur téléphones intelligents et sur tablettes que de recherche traditionnelle sur ordinateur. Cette deuxième tendance renforce l’importance d’avoir un site en Responsive Design!

3- La proximité connectée

Voilà le mot clé de l’année 2014 qui continue son chemin en 2015. Le web nous a entraînés dans le monde entier, nous a fait découvrir des horizons lointains. Aujourd’hui, il resserre les liens de notre quartier. C’est ça, la proximité connectée ! Utiliser le web et les réseaux sociaux comme première étape pour provoquer la rencontre, l’échange et surtout, améliorer le quotidien.

4- L’e-réputation

Au-delà des rapports entre le vendeur et le client, qui passent d’une information descendante à une information basée sur l’échange, nos entrepreneurs doivent faire face aux nouveaux enjeux du web : l’e-réputation.

Un client insatisfait peut carrément créé un compte Facebook contre une entreprise. Et si on tape le nom de la société, cette page peut apparaître en première page.

Parce qu’on ne peut pas satisfaire tout le monde, parce qu’une erreur peut vite arriver, effacer des photos, des commentaires voire des sites désobligeants sera bientôt le lot de tous.

Les entreprises spécialisées dans l’e-réputation et le community management sauront tirer leur épingle du jeu en cette année 2015. Auparavant minimisée par les entreprises, la gestion de l’image sur le web sera pourtant un grand défi.

5- L’internet des objets

Déjà en 2014, nous avons beaucoup entendu parler des appareils connectés, soit ces appareils de notre quotidien qui peuvent transmettre et émettre des données. Un bon exemple d’un produit des « Internet of Things » est Nest soit le  thermostat et détecteur de fumée « intelligent » contrôlable via une application mobile. En 2015, nous allons voir de plus en plus de ce type d’appareil arriver sur le marché et ainsi faire de notre monde un endroit encore plus connecté.

6- Les « wearables » ou les technologies mettables

Que ce soit les montres, les bracelets pour faire du sport, les raquettes de tennis, les bâtons de golf, cette nouvelle tendance augmentera de popularité dans les prochains mois et les prochaines années. Les gens désirent obtenir de l’information dans leur vie quotidienne en temps réel et avec les possibilités et la portabilité qu’offrent les téléphones intelligents et les tablettes.

7- L’inbound marketing ou marketing entrant

À une autre époque, un vendeur sortait son catalogue et commençait à nous expliquer de vive voix tel et tel produit. De nos jours, les consommateurs recherchent ces mêmes informations mais sur le Web. Les entreprises doivent donc renouer la conversation avec leur client potentiel. En produisant un contenu informationnel de qualité distribué sur différents blogs, les entreprises participent à mieux faire connaître les biens et les services qu’elles offrent. Voilà en quoi consiste le « marketing entrant » et qui va devenir incontournable.

8- Réseaux sociaux : L’ENGAGEMENT AVANT TOUT

Terminé la course aux « J’aime » et aux abonnés, comme dit l’expression, « vaut mieux avoir 100 personnes qui vous aime énormément que 1 000 000 qui vous aiment un petit peut ». Donc, publier du contenu de qualité et PARTICIPER AUX DISCUSSIONS.

9- La mort annoncée de Google+

Lancée en 2011 avec la promesse d’avoir enfin un réseau social qui pourrait enfin déloger Facebook, Google+ peine toujours à se tailler une niche dans l’univers encombré des médias sociaux. D’un point de vue marketing, c’est beau, on a compris: Google+, ce n’est pas un média social comme tel, mais bien la couche sociale de Google. Dans une perspective de meilleur référencement, ou encore pour assurer une bonne géo-localisation sur Google+ Local, ou la gestion des commentaires sur Google Reviews, on comprend la pertinence.Mort de Google+

Mais le consommateur, lui ou elle, s’en fout. Point. Au cours de la dernière année, plusieurs signaux laissent d’ailleurs entendre la fin de Google+, du départ de son porteur de dossier au sein de Google (Vic Gundotra) à la fin de Google Authorship, en passant par l’inscription dorénavant non obligatoire à G+ quand on ouvre un compte YouTube ou Gmail, par exemple. Triste, car j’aime bien Google+, alors j’espère un peu me tromper ici…

10- Mesures de performance

Dernière tendance à surveiller, l’accès amélioré aux indicateurs de performance sur la plupart des plateformes, surtout les médias sociaux. Pour l’instant, on apprécie les données fournies par Google Analytics et les statistiques de Page dans Facebook, mais c’est plutôt pauvre pour les autres réseaux. Or, on a vu Linkedin, Twitter et Pinterest développer leur propre tableau de bord donnant accès aux indicateurs de performance, question de voir ce qui fonctionne bien de manière organique. Comme on l’a vu, si les médias sociaux veulent attirer de plus en plus d’investissement de la part des marques, on s’attend à obtenir un état de la situation qui soit plus transparent. Instagram a d’ailleurs promis un module analytique sous peu, et on peut s’attendre à des tableaux de bord bonifiés pour la plupart des autres réseaux sociaux aussi.

Vous connaissez l’adage « on ne peut améliorer ce qu’on ne peut mesurer », n’est-ce pas? Du côté des médias sociaux et du numérique, 2015 devrait marquer plusieurs améliorations à ce niveau.

Finalement, qu’est-ce qu’une tendance?

En gros, ce sont mes tendances du web pour 2015. Cependant, il faut garder en tête que les tendances ont ceci de particuliers; elles s’envolent comme elles sont venues… alors avant de prendre une décision quelconque, il vaut mieux réfléchir. Qu’est-ce qui servira au mieux les intérêts de votre entreprise et de votre clientèle?

Et au fait, les tendances, elles ne demandent qu’à être crées… À nous de jouer!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.